presentation missions
actualite contact




Foire du Trône


« Elle n’a plus sa place ici »



(Photo Le Parisien – 8 avril 2006)



Retrouvez les photos et les conséquences du « Coup de force des forains » sur le site des Verts de Paris 12ème

Interview Le Parisien du 8 avril 2006 :

PIERRE-YVES MASSON, de Charenton-le-Pont, Président d’une association de riverains

CONSTERNÉ, Pierre-Yves Masson découvre que les voitures circulent à nouveau sur la route de Reuilly, à deux pas de chez lui. Quatre heures plus tôt, les forains ont arraché la barrière qui en empêchait l’accès. « On va encore se retrouver avec un flux énorme de véhicules comme il y a deux ans, soupire celui qui est aussi président de l’Adriv, une association de défense de l’intégrité du bois de Vincennes.
Ça ne rime plus à rien. Pendant les huit semaines de la Foire du Trône, on ne peut plus se déplacer à Charenton. Le week-end, les gens se garent n’importe où : sur les passages piétons, sur les trottoirs, voire au milieu de la chaussée. Les poussettes sont obligées de passer sur la route. Et dès qu’il fait chaud, les gens s’énervent et se battent pour une place de parking. Les bagarres sont systématiques. Beyrouth est plus civilisée. »
Pierre-Yves Masson va plus loin. « La Foire du Trône n’a plus sa place ici. Paris est une des villes les moins boisées d’Europe. C’est navrant de voir ce no man’s land bétonné laissé à l’abandon huit mois sur douze.
D’autant que l’esprit de la Foire a changé : elle doit rapporter de l’argent et n’a plus rien de familial. Pourquoi ne pas aménager un parc paysager à la place ? »

Julien Duffé – Le Parisien